aleph99.info

La guerre de Crimée, 1854-1855

23 octobre 2006 | Mis à jour : 25 janvier 2015     Lien permanent      Partager

Le 8 septembre 1855, la ville de Sébastopole en Crimée, tombe après onze mois de siège. C'est la victoire des troupes alliées, ottomanes, anglaises, françaises et sardes sur l'armée Russe. La première guerre industrielle, une guerre de tranchées où domine le matériel lourd, les canons, les bateaux cuirassés - en quelque sorte une première guerre mondiale - se termine. Un an auparavant, les Anglais et Français inquiets d'un effondrement de l'empire Ottoman sont venus en aide au Sultan Abdulmechid. Des corps expéditionnaires en provenance des métropoles et de toutes les dépendances des empires ont fait le siège de la base navale de Sébastopole en Crimée. En quelques mois, les batailles de tranchées, la faim, les épidemies causent la mort d'un demi million d'hommes. En avril 1856, le traité de paix du congrès de Paris referme le chapitre de la guerre de Crimée. Il affaiblit les influences du tsar et des Ottomans dans les Balkans et conforte l'idée que l'impérialisme - même au prix du sacrifice d'un nombre élevé de vies humaines - est maitrisé.

Commentaire & réalisation : Jakob Schlüpmann, Klaus Schlüpmann  -  © 2006

Derniers sujets HISTOIRE(S) :

Une sélection des archives d'aleph99.info :